Héros et super héros se sont retrouvés à l'occasion du festival. Michael Alesi

L'habit fait le superman

À l'occasion de la première édition du Festival du film fantastique de Menton, qui se poursuit aujourd'hui, rencontre avec des héros et super-héros venus à la salle du Louvre en chair et en os

Il est 11 h, hier, quand Marty McFly ouvre la portière papillon de sa DeLorean, garée en double file. Il regarde sa montre. Le temps est venu - avant de retourner dans le futur - de filer au Salon du Louvre pour assister à l'inauguration de la première édition du festival du film fantastique de Menton. Assorti, comme il se doit, de son lot d'animations. D'autant que l'attendent là de nombreux amis. Issus d'autres univers parallèles.

Vers la robotisation

Parmi eux, on compte BatGirl et Flash - exceptionnellement...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter