Franck Lobono, président de l'Association des pontons de Monaco, avec en main le questionnaire distribué aux plaisanciers. Michael Alesi

L'association des pontons sonde les plaisanciers

Les doléances et avis recensés seront ensuite remontés aux autorités de gestion des ports

Pensez-vous que les pontons sont assez surveillés ? Êtes-vous satisfaits des taquets d'amarrage à quai ? Disposez-vous d'une pression d'eau suffisante ? Les usagers de la petite plaisance sont invités, depuis quelques jours, à répondre à une série de questions sur leurs usages des ports Hercule et Fontvieille où ils stationnent leur bateau.

L'initiative est celle de l'association Les Pontons de Monaco. Créée en...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter