Julien Gobaux a trouvé son équilibre

Huit ans que la France attendait ça.

Huit ans que la France attendait ça. Le 11 août dernier, l'équipe tricolore, dont Julien Gobaux fait partie, décrochait la médaille de bronze du concours général par équipes aux championnats d'Europe à Glasgow. Après des vacances bien méritées, le gymnaste monégasque reprenait le chemin de l'entraînement, lundi, les yeux rivés sur les échéances à venir. Mais avant d'aborder l'avenir, un petit retour en arrière s'impose pour comprendre pourquoi Julien Gobaux est un gymnaste de haut niveau un peu différent des autres.

Un parcours atypique

Il commence la gymnastique à 6 ans au club de la Soissonnaise, dans l'Aisne. « Mon frère...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter