Agé de 55 ans, Joe Kals a déjà relevé de nombreux défi comme rallier Le Havre à Menton en marche pendulaire ou gravir les marches de la Tour Eiffel. Aujourd'hui, son défi est tourné vers les États-Unis. Michael Alesi

Joe Kals appelle aux dons pour financer son challenge

Paraplégique, le Mentonnais souhaite rallier New York à Los Angeles en marche pendulaire. Pour l'heure, il a récolté 5 700 e sur une plateforme en ligne. Bien loin des 20 000 e nécessaires

Joe Kals rêve d'un défi Outre-Atlantique. Mais pour l'instant, le Mentonnais regarde la Méditerranée dont l'horizon semble infranchissable… comme le haut d'un mur. « Pour l'heure, je n'arrive pas à récolter l'argent nécessaire pour mon nouveau défi. C'est difficile de mobiliser les gens autour du handicap. Mais, j'arriverai à me faire entendre », assure-t-il, le cœur battant dans les artères. Joe Kals refuse mordicus d'abandonner. Jamais....

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter