Jean-Jacques Raffaele et les conseillers municipaux de la majorité et de l'opposition étaient hier réunis face à la population turbiasque. J.D.

J.-J. Raffaele : M. Macron, faites-nous confiance !

Le maire de La Turbie a présenté ses vœux à la population et à de nombreux maires des communes limitrophes conviés hier matin. Moment convivial mais aussi messages politiques

Nous ne sommes pas des délégués d'une intercommunalité. Monsieur Macron, laissez-nous travailler. Il faut que cesse cette forme d'arrogance démocratique. 85 % des maires assument leur fonction de façon totalement bénévole. Les communes ont besoin de soutiens financiers pour réaliser leur projet. Or, la suppression des départements, échelons de proximité et de solidarité, serait pour nous le début de la fin. Et c'est une menace aujourd'hui. »

Hier, devant ses administrés, mais aussi de nombreux maires des communes limitrophes, Jean-Jacques Raffaele a d'emblée souligné les difficultés de sa commune face à la politique engagée par Emmanuel Macron. Comme le fit en début de semaine...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter