Il prend la direction de la course après 35 ans de terrain

Alain Pallanca a gravi tous les échelons avant d'être nommé nouveau directeur de course. D'un regard dans le rétro, il retrace son parcours tout en gardant l'œil ouvert sur cette 86e édition

Ses yeux bleus s'éclairent lorsqu'il évoque le Rallye Monte-Carlo. Il faut dire que ce bénévole, membre de l'Automobile Club de Monaco (ACM), à la carrure imposante, connaît à merveille cette prestigieuse étape d'ouverture du championnat du monde WRC (1). Après 35 ans de Rallye, Alain Pallanca a gravi tous les échelons avant d'être nommé en octobre 2017 directeur de course de cette 86e édition.

« Sur le plan personnel, ça fait extrêmement plaisir, confie-t-il. Même si au niveau de la masse de boulot, cela n'a pas changé grand-chose. C'est la reconnaissance d'un travail de plus de trois décennies. Et je n'oublie pas tous ceux qui ont été à nos côtés depuis des années. Ils pourront eux aussi prétendre à l'avenir à ce type de postes. C'est un peu l'optique de ce que l'ACM veut mettre en place. »

D'une voix posée et rassurante, le nouveau directeur de course évoque son parcours avec entrain : « Cette année sera mon...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter