Des observations de chauves-souris ont déjà été organisées à la chapelle Notre-Dame-des-Monts de Breil-sur-Roya. d'archives Jean-François Ottonello

Il faut sauver... les chauves-souris

Breil-sur-RoyaDans le cadre d'un partenariat entre la commune, le Mercantour et le groupe chiroptères de Provence, un gîte où les grands rinolophes ont coutume d'hiberner a pu être protégé

Breil terre d'accueil des chauves-souris ? C'est du moins ce que les relevés de population récents et les mesures prises pour y contribuer tendent à démontrer.

L'an dernier, le parc national du Mercantour et le Groupe Chiroptères de Provence (une association de spécialistes et de passionnés de chauves-souris dans la région) ont en effet mené une action commune (1) pour protéger un gîte à chauves-souris. Concrètement : en fermant l'entrée de ce dernier, un blockhaus, entre...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter