Âgée de 27 ans, la prévenue avoue avoir réinitialisé le portable pour l'utiliser à des fins personnelles. Jean-François Ottonello

Huit jours avec sursis pour le vol d'un téléphone à la Fnac

Voilà une jeune turbiasque de 27 ans, soupçonnée de vol.

Voilà une jeune turbiasque de 27 ans, soupçonnée de vol. Croyait-elle échapper à toute sanction, quand elle a ramassé, discrètement, à terre, le 8 septembre dernier, en début d'après-midi, le smartphone perdu par une cliente dans le magasin Fnac du centre commercial du Métropole ? L'intéressée ne pensait pas un seul instant être épiée à son insu par des caméras de vidéosurveillance. Ces « pupilles » électroniques avaient enregistré ses gestes et comportement. Puis, par...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter