Horizon Monaco ne connaît pas les dossiers

Après le meeting de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo, lundi soir, Stéphane Valeri a voulu apporter la preuve de ce qu'il qualifie d'« incohérences », de « méconnaissance » et même de « vide »

À 11 heures précises au siège de Primo !, Stéphane Valeri accueille les journalistes avec les colistiers qu'il a choisis hier à ses côtés pour parler de la priorité nationale, de la SBM et de la fonction publique. Le rendez-vous hebdomadaire est bien huilé jusqu'à l'échéance électorale du 11 février. Café, eau minérale, stylos, temps de parole réduit pour chacun… Un entraînement avant les trois minutes accordées dans l'hémicycle ?

C'est le leader qui lance la discussion avec, évidemment, son commentaire sur le meeting de lundi soir, à l'espace Léo-Ferré, de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo. « J'aurais aimé me présenter devant vous en étant...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter