Frustrant mais brillant !

Gérard Oumailia est devenu il y a quelques jours vice-champion du monde derrière un Américain qui concourait devant un public conquis et qui était plus fort ce jour-là.

Gérard Oumailia est devenu il y a quelques jours vice-champion du monde derrière un Américain qui concourait devant un public conquis et qui était plus fort ce jour-là. Il gagne la compétition avec 180,5...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter