"Construire sur la mer est forcément impactant sur le milieu naturel. L’objectif est de limiter cet impact le plus possible. J’ai souhaité que ce projet soit exigeant sur le plan environnemental." Photo Cyril Dodergny

Extension en mer: "La question de la renégociation des contrats ne se pose pas" selon le prince Albert

A la veille de ses 60 ans, le souverain est revenu sur plusieurs dossiers sensibles du pays, et notamment sur celui des extensions en mer.

Durant la campagne nationale, l’absence de logements domaniaux dans le projet d’extension en mer a été pointée du doigt. Une critique légitime?

En 2008, j’ai demandé au gouvernement de lancer un projet mesuré d’urbanisme en mer, en ayant à l’esprit l’intérêt général de la Principauté et la satisfaction des attentes de toutes les composantes du pays. Ce projet de 6 hectares fera l’objet d’aménagements pour l’usage du public. Dans cette promotion immobilière, les futurs résidents trouveront le cadre et la qualité de vie qu’ils recherchent.

Par ailleurs, l’extension du Grimaldi Forum profitera aussi à la Principauté...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter