Le prince Albert II, hier soir, a donné le départ de l'ultime épreuve. Ici, celui de l'équipage composé de Claude Mas, chef des garages du Palais princier, et du lieutenant-colonel Philippe Rebaudengo, aide de camp du souverain. Michael Alési

ERallye : les concurrents de retour à Monaco

Les 38 équipages ont retrouvé la Principauté hier midi, le temps d'une pause sous le chapiteau avant d'attaquer l'ultime étape dans l'arrière-pays qui devait s'achever dans la nuit

Partis à 38 mercredi de Fontainebleau… et tous arrivés, hier, à bon port. Première satisfaction pour le deuxième eRallye orchestré par l'Automobile Club de Monaco. La course propre a sillonné 2 000 kilomètres à travers la France jusqu'au chapiteau de Fontvieille où les concurrents étaient attendus hier, à 15 heures, pour un parcage en attendant l'ultime épreuve. Celle redoutée : un circuit dans l'arrière-pays, jusqu'au col de Turini, de nuit.

Épreuve reine et mythique du Rallye de Monte-Carlo qui a eu droit à un...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter