Encore un avis accablant sur l'accueil des migrants

La Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) se dit «profondément choquée» par les traitements des migrants à la frontière franco-italienne

Encore un avis très négatif sur l'accueil des migrants par la police aux frontières. Dénonçant «les violations des droits» des migrants et «les pratiques alarmantes observées sur ces deux zones frontalières», la Commission nationale consultative des droits de l'Homme, dont l'avis est consultatif, estime que la puissance publique «renonce au principe d'humanité et se rend même complice de parcours mortels» dans cette zone.

Cet avis, révélé par La Croix, a été publié hier alors que la crise de l'Aquarius, le bateau-ambulance qui a accosté avec deux autres navires, dimanche à Valence, avec 630 migrants que l'Italie avait refusé d'accueillir, a provoqué une vive passe...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter