Deux clientes enthousiastes dans le décor de Charles Kaisin commandé par Pascal Camia, directeur des Jeux de la SBM. Photo Michael Alesi

En rouge et blanc, le Casino de Monte-Carlo joue la carte excentrique

Quelle est donc cette folie rouge et blanc qui s'est emparée de l'Atrium du Casino de Monte-Carlo?

Depuis peu, l'espace où passent et repassent les joueurs du Casino ou le public de la salle Garnier est recouvert de 1.500 m² de tissus aux losanges rouges et blancs.

Tables, salles de jeux, chaises, canapés, fauteuils, poufs, lit... Tout est aux couleurs de la Principauté (ou des jeux des cartes), même le cocktail "Diamonds" rouge et blanc que l'on peut déguster dans l'espace bar avec des gourmandises en forme de losanges...

Un décor éphémère signé du designer belge Charles Kaisin, qui ne laisse personne indifférent: on aime ou on déteste!

Excentrique, ludique, étourdissant... tous les superlatifs conviennent à la vision que les gens ont de ce décor, qui casse les codes de l'austérité du lieu.

Car derrière ce projet artistique, c'est aussi une démarche marketing qui est visée: avec l'objectif avoué de créer la surprise et d'attirer des gens qui n'ont pas l'habitude du Casino.