Aux côtés de Patrice Cellario et Jean-Luc Biamonti, Jean-Christophe Maillot a dévoilé les contours de la manifestation qu'il a imaginée. Manuel Vitali/DirCom

Eh bien dansez maintenant !

Jean-Christophe Maillot lève le voile sur la fête de la danse qu'il projette le 1er juillet, place du Casino à Monaco. Une soirée populaire et gratuite pour danser, danser et encore danser

Les événements populaires et gratuits ne sont pas légion en Principauté. Après la Nuit blanche de 2016 mise en sommeil depuis (pour cent ans ?), les amateurs pourront se retrouver le 1er juillet place du Casino pour la F(ê)aites de la danse. Une première qui, comme l'orthographe l'indique, s'agit autant de célébrer la danse que de donner le moyen de la pratiquer.

Le tout dans une ambiance ponctuée du petit grain de folie de Jean-Christophe Maillot. Le chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo a, en effet, imaginé ce rendez-vous inédit en Principauté, sorte de fête de la musique pour la danse, concentrée à Monte-Carlo.

Discothèque géante salle Garnier

« L'idée est de proposer à...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter