Des travaux de restitution du mobilier, de jardinage et de façades

Il faudra attendre le printemps 2 020 pour que l'association Cap Moderne soit définitivement délivrée de l'exploitation des lieux.

Il faudra attendre le printemps 2 020 pour que l'association Cap Moderne soit définitivement délivrée de l'exploitation des lieux. Le temps que les travaux de restauration, démarrés en 2014, soient terminés. Chantier qui aura nécessité 4,5 millions d'euros, financés par les collectivités et établissements publics, ainsi que pour moitié par des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter