Dernières pièces au Théâtre du Fort Antoine

« Le passager clandestin » et « Timon d'Athènes », deux spectacles d'une « grande subtilité » vont clôturer la 48e édition estivale du Théâtre du Fort Antoine

Ce soir, à 21 h 30, « Le passager clandestin » de Patrick Kermann sera joué à ciel ouvert au Théâtre du Fort Antoine devant 350 spectateurs.

La compagnie Arketal présentera l'histoire de Giovanni Pastore, un berger descendu de ses montagnes du Frioul, pour chercher du travail en Europe, en espérant trouver « le Paradis » sur terre. Le 10 avril 1912, rêvant d'Amérique, il embarque à Cherbourg sur le Titanic. Il s'engage, clandestinement, pour nettoyer les 3 177 cuillères à dessert destinées aux passagers de première classe. Une pièce « à l'écriture très subtile et un clin d'œil à tout ce qui se passe...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter