Jean-Frédéric Neuburger avait ouvert la série de concerts au musée Cocteau. C.D.

Dernier tango chez Cocteau

Les concerts du musée Cocteau se sont achevés hier sur l'un des plus grands talents et plus beaux visages du festival.

Les concerts du musée Cocteau se sont achevés hier sur l'un des plus grands talents et plus beaux visages du festival. La violoncelliste qui était en scène, Camille Thomas, est déjà engagée dans l'une des plus grandes maisons de disques du monde, la Deutsche Grammophon.

Elle joue avec...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter