De Marseille à Roquebrune l'extension en mer fait jaser

Bouygues va réaliser, dans le port de la cité phocéenne, les fondations du quartier de 6 ha voué à émerger entre le Grimaldi Forum et le Fairmont. Un contrat mirobolant pour le Grand port maritime

La Principauté de Monaco est l'un des rares états souverains à avoir, aux cours des cinq dernières décennies, augmenté de 20 % sa superficie sans recourir à la lutte armée et aux guerres de conquête, ni engager de bras de fer avec ses voisins. C'est en effet sur la mer que le pays n'a cessé de se développer, gagnant près de 400 000 m² par endigage et création de terre-pleins.

Dernier projet en date : la construction d'un nouveau quartier de près de six hectares qui doit voir le jour à l'horizon 2025, à l'est du port Hercule, entre la réserve du Larvotto et le tombant des Spélugues, sur des fonds d'une trentaine de mètres. Un chantier pharaonique dont les fondations vont être réalisées à Marseille et à Fos, au sein du Grand port maritime...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter