Sylvain Pelletier gère l'équipe piste et les 11 personnes qui la composent. Au.C.

De la caserne au Jumping de Monte-Carlo

Arrivé là un peu par hasard, Sylvain Pelletier a pris goût à l'événement équestre de la Principauté. Il revient pour la sixième fois, toujours avec le même plaisir. Il nous raconte pourquoi

La belle histoire a commencé il y a six ans. Sylvain Pelletier, un Niçois de 32 ans, est appelé en renfort par Alizée Porée, membre de l'organisation du Jumping. « C'est une amie. Je l'avais déjà aidée pour le Jumping de Nice. Ça s'était bien passé, donc elle m'a demandé de venir à Monaco. »

Cinq potes sont réunis en 2012. Aujourd'hui, ils sont douze, avec Sylvain à leur tête. « On est une équipe faite de pompiers et de rugbymen principalement », détaille le trentenaire. Ce n'est donc pas les muscles qui manquent au sein de l'équipe de piste.

« Un cadre magnifique »

Pompier, rugbyman, il n'a aucun lien avec le monde équestre. « Je ne suis pas de ce milieu-là, mais la première fois, j'ai été agréablement...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter