Dans les pas des petites mains du Country Club

Le tournoi sur terre battue débute aujourd'hui au Monte-Carlo Country Club et se poursuit jusqu'au 22 avril. Avant la grande affluence, les organisateurs peaufinent les ultimes détails

Un ciel laiteux d'où s'échappe une éclaircie salutaire. Vi ion miraculeuse pour Philippe Rialland, directeur adjoint du Rolex Monte-Carlo Masters dont les qualifications débutent ce matin.

« Avec le mauvais temps, on a pris du retard sur l'installation », confirme-t-il, téléphone toujours à portée de main. Sur la poignée d'hectares du Monte-Carlo Country Club, ça court dans tous les sens. Une vraie fourmilière qui peaufine les ultimes détails avant d'accueillir à bras ouverts les aficionados de la balle jaune.

Sur les courts vides, la terre battue est nivelée avec des spatules. Pas loin, sur l'esplanade du village commercial, des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter