Une ambiance tahitienne a accompagné les rameurs pour leur arrivée sur le quai de la Société nautique hier midi après 190 km à la rame depuis la Corse. Jean-François Ottonello

Complètement barj's !

Partis de Saint-Florent en Corse vendredi soir, les deux équipes ont ramé jour et nuit à bord de leur barque traditionnelle pour arriver hier midi dans la baie de Monaco

Un an de préparation, 190 km sur l'eau à avaler en 36 heures, à la rame. Une « galère » herculéenne accomplie par les rameurs engagés dans le défi des Barj's 2018. Le jeu de mots entre l'embarcation et l'insouciance qu'il faut pour se lancer dans ce projet n'est pas volé.

Ils ont été une vingtaine, femmes et hommes, à partir vendredi à la nuit tombée de Saint-Florent en Corse pour rejoindre Monaco à la seule force de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter