Après la soirée d'installation du nouveau Conseil national et l'élection du président, les élus se sont réunis pour élire les différents présidents de commissions. Michaël Alesi

Comment le nouveau Conseil national se structure

Les douze présidences de commission ont été choisies, dessinant les personnalités fortes de la nouvelle majorité. Avec une place laissée aux groupes minoritaires

Au lendemain de l'installation du nouveau Conseil national, les 24 élus ont commencé a tracé les lignes de leur organisation. Avec l'étape importante de l'élection des présidences de commissions et des groupes mixtes de travail.

Un moment « dans un climat serein et apaisé » fait savoir le communiqué envoyé par la Haute assemblée.

Il faut dire que l'enjeu est important pour le titre de président de commission, désignant les personnalités fortes de la nouvelle majorité. Des hommes presque exclusivement. Si le Conseil national a une femme pour vice-présidente, une...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter