Clap de fin d'un eRallye presque sans faute

Un accident de la circulation a neutralisé l'ultime épreuve de la course dans la nuit de samedi à dimanche. Au finish, Didier Malga et Anne-Valérie Bonnel se sont imposés avec leur Tesla S

Un sans-faute. Ou presque. Les organisateurs du 2e eRallye de Monte-Carlo garderont une fausse note de cette cuvée 2017 achevée hier.

En effet, dans la nuit de samedi à dimanche, la dernière épreuve spéciale a du être ajournée suite à un accident de la circulation sur la route de Lucéram qui a bloqué la voie où devait circulait les concurrents, à l'assaut du col de Turini.

« La dernière épreuve a été gâchée mais...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter