Christian Fiquet-Albin, président de l'association «Fort Maginot Roquebrune-Cap-Martin» compte sur les dons d'objets pour enrichir le site historistique ci dessous

Cinq défis pour le fort du Cap-Martin

1 Une salle de projection Les eaux de Roquebrune-Cap-Martin abritent les vestiges d'un bombardier allemand «Heinkel 111».

1 Une salle

de projection

Les eaux de Roquebrune-Cap-Martin abritent les vestiges d'un bombardier allemand «Heinkel 111». L'avion s'est abîmé en mer en juillet 1944. Il est submergé, depuis, à soixante mètres de profondeur. Des plongeurs roquebrunois ont réalisé une vidéo de l'épave en très bon état.

La salle de projection serait consacrée à la diffusion de ce film. Christian Fiquet Albin, président de l'association «Fort Maginot Roquebrune-Cap-Martin», voudrait également y installer une maquette de l'avion pour...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter