La société Someca avait obtenu le feu vert du Département pour financer un giratoire provisoire à l'intersection du croisement de la route de Tourris et de la RD46. Fabrice Creff

Chantier de Monaco : un impact (aussi) sur la voirie

L'abandon par Bouygues d'une partie du marché conclu avec la carrière du Revest touche de plein fouet la société. Mais elle remet aussi en cause les aménagements prévus pour sécuriser le trafic

La rupture par Bouygues Travaux Publics de la majeure partie du contrat avec la société Someca, gestionnaire de la carrière du Revest, dans le cadre du projet d'un écoquartier de luxe à Monaco (nos éditions des 8 et 9 février) a un double impact.

Primo au niveau économique. L'entreprise avait déjà commencé à investir à hauteur de 4,1 Me. Elle a déjà produit et stocké des centaines de milliers de tonnes sur la zone tampon de Tourris, en prévision du démarrage de l'acheminement en huit mois (de juillet 2017 à février 2018) des 1,2 million de tonnes de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter