Louis Chiron au Grand Prix de Monaco 1950. archives ACM

Ces autres pilotes monégasques

Louis Chiron On le surnommait le « Vieux Renard » pour sa capacité à engranger les victoires là où personne ne l'attendait.

Louis Chiron

On le surnommait le « Vieux Renard » pour sa capacité à engranger les victoires là où personne ne l'attendait. Mais « Le Pionnier » aurait pu faire l'affaire. Le nom du Monégasque Louis Chiron est étroitement lié à la création du Grand Prix de Monaco en 1929. Cette année-là, Anthony Noghes, pour intégrer l'Automobile Club de Monaco à l'AIACR...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter