Des téléphériques décolleront-ils un jour du Jardin exotique pour rejoindre, par les airs, le Rocher ? En mairie, pour l'heure, le projet contrarie. Cyril Dodergny

Ce téléphérique qui n'en finit pas de faire débat

Inquiétudes au Conseil national, colère au Conseil communal, le projet de construction d'une télécabine reliant le Jardin exotique au Rocher questionne dans les assemblées du pays

Relier le Jardin exotique au Rocher, en passant par Fontvieille en télécabine et en quelques minutes. L'idée peut paraître folle mais le projet bien réel. Oui mais voilà, l'opération de création d'un téléphérique pour servir de transport en commun à l'entrée Ouest de la Principauté, mise sur les rails et annoncée à plusieurs reprises par le gouvernement, provoque des frictions.

Sur la forme d'abord. Après une première salve le 29 novembre, la mairie a remis le couvert hier. En conseil communal, les élus ont tancé une fois encore le gouvernement, reprochant n'avoir aucune information officielle sur le dossier.

« Le gouvernement applique la loi à la lettre certes, mais ne veut pas organiser une présentation détaillée de ce projet au conseil communal alors qu'il aurait un impact sur le Jardin exotique, qui est notre...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter