Artcurial passe la barre des 10 millions de ventes aux enchères

En passant hier la barre des 10 M€ de ventes aux enchères d'automobiles de collection, dont une Porsche à 1,77 M € (avec frais), la maison parisienne a conforté sa cote de popularité à Monaco

"Ca ferait le bonheur de beaucoup de maison." Avoir un sage dans son équipe évite parfois bien des discours. En clôture de la première vente d'Artcurial Motors au Grimaldi Forum, hier, c'est avec cette formule claire comme de l'eau de roche - nourrie d'un sourire malicieux - que le commissaire-priseur Hervé Poulain a résumé son après-midi à abattre le marteau sur 123 prestigieuses carrosseries.

À l'heure des comptes, plus de 8 millions d'euros d'adjudication apparaissaient à l'écran. À chaud, un "bon résultat" pour le discret p.d.-g. d'Artcurial, Nicolas Orlowski, qui ironisait toutefois sur la barre symbolique des 10 millions : "J'aime les chiffres ronds ! (rires)".

Un désir qui n'allait pas tarder à se matérialiser par...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter