Ariane de Rothschild : rien n'arrête la passion

La banque, la voile, la philanthropie, son mari, ses quatre filles… Portrait d'une femme passionnée mais aussi passionnante

C'est une femme dynamique et entreprenante, enthousiaste et passionnée, qui sait tout à la fois prendre le temps pour s'amuser, plaisanter, écouter. Au Yacht-club de Monaco, où elle vient de présenter un maxi-trimaran volant qui sera mis à l'eau à Vannes le 17 juillet prochain, la baronne Ariane de Rothschild est un peu chez elle. « Je viens assez peu à Monaco. Je le regrette. »

En Principauté, elle partage le goût familial pour la voile, mais gère aussi ses affaires. Car elle a ici une des vingt-sept banques Edmond de Rothschild implantées dans treize pays à travers le monde. Un établissement...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter