Apolline au coeur de la

La crise sanitaire aux Jardins d'Apolline est le dossier prioritaire de la rentrée du ministre d'État et de son gouvernement. Hier, Serge Telle a détaillé la procédure judiciaire qui vient de s'ouvrir

C'était LE sujet de l'été. Ce sera LE sujet de l'automne. Les Jardins d'Apolline. Cette crise sanitaire qui touche près de 10 % des Monégasques, nécessitant le relogement de 800 personnes pendant que de très importants travaux seront menés dans les quatre blocs de la résidence domaniale rongée par les infiltrations.

Hier après-midi, en évoquant devant la presse monégasque les dossiers chauds de la rentrée du gouvernement princier, Serge Telle a fait de celui-ci l'une de ses priorités.

Des dizaines de millions d'euros

Le ministre d'État a commencé par marteler que tout serait fait « le mieux possible pour les personnes concernées ». « L'État ne prendra aucune mesure d'économie pour gérer la crise Apolline », a-t-il assuré. Et peu importe si, au final, entre les travaux, le relogement des sinistrés, les...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter