400 000 euros récoltés lors de la No Finish Line

« La barre des 400 000 kilomètres va être difficile à dépasser », prévient Philippe Verdier, fondateur de la No Finish Line, dont la 17e édition s'est terminée le 20 novembre dernier.

« La barre des 400 000 kilomètres va être difficile à dépasser », prévient Philippe Verdier, fondateur de la No Finish Line, dont la 17e édition s'est terminée le 20 novembre dernier.

Autant de kilomètres parcourus qui se convertissent en euros au...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter