10 kilomètres à pied, ça mouille, ça mouille...

La huitième édition de la traditionnelle course pédestre « Monaco Run » s'est tenue hier sous une pluie diluvienne. Des conditions qui ont attiré un peu moins de concurrents que l'année dernière

La mer, les poissons, et sans doute quelques coquillages : voilà ce qui semblait tomber du ciel hier matin à Monaco. « Monaco Run ? C'est plutôt Monaco Swim aujourd'hui ! » s'est exclamé un Suédois à quelques minutes du départ.

Avant la course,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter