Robert Lehrbaumer très applaudi par le public enthousiaste, dans la salle intimiste du théâtre Daner. S.I.

Ovation pour l'ouverture du 20e Festival de Musique de chambre Une fête de l'olive riche en animations

Le Festival de Musique de Chambre de Beausoleil souffle ses 20 bougies cette année.

Le Festival de Musique de Chambre de Beausoleil souffle ses 20 bougies cette année. A son ouverture, au Théâtre Daner qui a fait salle comble, était présenté un magnifique récital de piano par Robert Lehrbaumer, « La musique pour le piano à Vienne ». Après l'ouverture officielle par Alexandre Del Fa, directeur de l'école municipale de musique de Beausoleil, en présence de Patricia Veneziano, conseillère municipale déléguée à la culture, et de Stephan Gaffoglio, responsable du Service culturel, André Peyrègne, directeur du Conservatoire à Rayonnement régional de Nice, a présenté le programme de la soirée.

« Le Festival a atteint l'âge de la maturité »

« Après ses 20 années d'existence, on pourrait dire que le Festival a atteint l'âge de la maturité, je suis fier d'avoir contribué à sa...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter