Tsonga a été battu. J-F Ottonello

Masters 1000 de Monte-Carlo: Tsonga éliminé d'entrée par Mannarino

Le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga, de retour après plus d'un mois d'arrêt pour cause de paternité, a chuté d'entrée lors du Masters 1000 de Monte-Carlo, face à son compatriote Adrian Mannarino, qui s'est imposé 6-7 (3/7), 6-2, 6-3.

 Le 10e joueur mondial, qui a fêté ses 32 ans lundi et avait atteint les demi-finales l'an passé, n'avait plus joué depuis sa défaite d'entrée à Indian Wells, le 11 mars face à l'Italien Fabio Fognini.

Le lauréat des tournois de Rotterdam et de Marseille, en février, avait ensuite rejoint sa compagne sur le point de donner naissance à leur premier enfant, un petit garçon. Il avait manqué le Masters 1000 de Miami et n'avait pas participé au quart de finale de Coupe Davis remporté à Rouen contre la Grande-Bretagne, privée d'Andy Murray, pour rester auprès de sa famille.

Après avoir arraché le premier set au tie-break, Tsonga a baissé de régime dans les échanges face à un joueur plus en jambes que lui.

Issu des qualifications, Mannarino disputait son quatrième match en quatre jours.

Le 56e joueur mondial a réalisé à 28 ans un gros coup, lui qui n'avait jamais gagné un match dans le tableau principal en Principauté jusqu'à cette année, et qui avait été battu sèchement lors de son précédent, et unique duel jusqu'ici, avec Tsonga. Tsonga avait quant à lui joué une autre demi-finale à Monte-Carlo, en 2013, en plus de celle perdue l'an dernier face à Gaël Monfils.

Le clan français perd l'une de ses meilleures chances de succès au pied du Rocher alors que Monfils, blessé (rotule et tendon d'Achille gauche), et Richard Gasquet, insuffisamment remis d'une opération de l'appendicite, sont forfaits. Mannarino affrontera son compatriote Lucas Pouille, le Français le mieux classé désormais dans le tournoi (17e), ou l'Italien Paolo Lorenzi pour une place en quarts de finale.