Leonardo Jardim. Photo Cyril Dodergny

Pourquoi Jardim a laissé Mbappé sur le banc à Dijon. Le coach de l'AS Monaco répond

En conférence de presse ce mercredi, avant le match à Metz vendredi (20h45), le coach de Monaco, Leonardo Jardim, est largement revenu sur le dossier Mbappé.

Sa non titularisation à Dijon la semaine dernière alors que l'attaquant souhaite rejoindre le PSG a beaucoup fait parler. Punition ou protection?

L'entraîneur portugais a été clair sur le sujet. «Nous n'avons pas l'habitude de punir nos joueurs. Ce n'est pas le mot adapté. Disons plutôt “protéger”. Avec tout ce qu'il se passe autour de lui, à 18 ans, c'est notre devoir de le protéger», a-t-il insisté. «Une décision du club prise par Vadim Vasilyev, le directeur sportif (Antonio Cordon) et moi. L'objectif est toujours de protéger le groupe, le joueur, le club».

Leonardo Jardim a répété que son joueur «n'était pas en forme actuellement». Mais rien d'alarmant aux yeux de l'entraîneur des champions de France. «C'est normal à 18 ans. Même vous en tant que journaliste… si un jour un autre journal vous propose de vous embaucher en multipliant votre salaire par 15, vous taperez moins bien sur votre ordinateur». Rappelant au passage les combines du mercato. «Dans 20 % des cas, c'est pour acheter et vendre. Et les 80 % restant, c'est pour affaiblir les adversaires, mettre le bordel dans la maison des autres».