On connaît la date du prochain Riviera Water Bike Challenge à Monaco

Le défi lancé par la princesse Charlène l’an dernier pour soutenir sa fondation reprend du service le 17 juin à Monaco. L’objectif ? Pédaler sur la Méditerranée, par équipe, en relais sur vingt kilomètres. Les engins pour y parvenir ? Des vélos aquatiques Schiller S1-C, montés sur une coque tel un mini-catamaran, qui n’avancent qu’à la seule force humaine.

L’an dernier, blessée au poignet avant le jour J, la princesse Charlène avait déclaré forfait, remplacée au pied levé par le souverain. Cette année, elle entend bien être de la partie. Tout comme son neveu, Pierre Casiraghi, et de ses deux frères, Gareth et Sean Wittstock.

Autour de la team princière, 22 équipes mêlant sportifs internationaux de tous horizons et compétiteurs amateurs qui pedaleront pour soutenir les actions de la Fondation Princesse Charlène. Parmi les 44 athlètes professionnels : Yannick Agnel, Pierre Frolla, Nic Lamb. Mais aussi Mark Webber, Mika Hakkinen, Ludovic Giuly, David Coulthard, Felipe Massa, Charles Leclerc, Paula Radcliff, Ian Thorpe, Frédéric Michalak et Christophe Dominici notamment.

Si la course l’an passé, avait démarré de Nice pour rejoindre le port Hercule par la mer, la donne sera différente pour la deuxième édition. Edition qui se déroulera dans les eaux monégasques uniquement. Pour éviter les complications en cas de mauvais temps ou de mer démontée, les concurrents effectueront une boucle depuis le Yacht-club, jusque sous le Musée océanographique, en longeant la digue Rainier III. Une rotation à accomplir trente fois pour atteindre les 20 kilomètres en deux heures et demie.