Olivier Dacourt partage sa part d'ombre avec l'ASM

En l'absence de cadres, de jeunes Asémistes batailleront ce soir (21 h) à Louis-II, face à Saint-Etienne, pour reprendre la 2e place à Lyon. Des espoirs sensibilisés à la pression par l'ancien international

Ce sont tous des joueurs dits fuoriclasses. Des champions incontestables, des surdoués, des idoles. Leurs noms évoquent des moments de grâce, des colères, des victoires, des buts, des polémiques, des titres… Pourtant, le chemin de leur ascension n'a pas été pavé de roses. Leur réussite pas toujours regardée d'un bon œil. Par leur faute, parfois, par incompréhension ou préjugés du public, souvent…

Ils s'appellent Thierry Henry, Zlatan Ibrahimovic, Franck Ribéry, Eric Abidal ou Antonio Cassano. Ils n'ont jamais gagné le Ballon d'Or, même si certains sont passés tout près, mais tout fan de foot qui se respecte déborde d'anecdotes et de souvenirs à leur sujet.

Ils ont tous accepté de témoigner à cœur...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter