Amara Sy et les siens ont réalisé une nouvelle démonstration magistrale, hier soir, face à des Manceaux finalement submergés au bord de la Grande Bleue. Sébastien Botella

Monaco s'est fait plaisir

Le leader est venu à bout d'une équipe du Mans retrouvée. Le spectacle était de la partie

Le vrai Le Mans, sur le parquet, ça donne un Gelabale inspiré, un Yeguete tenace dans la peinture, un Watson capable d'aller chercher un « and one » à l'ombre de Brandon Davies, puis un tir du milieu de terrain au buzzer de la mi-temps…

Et c'est ainsi que le MSB a mené, à la pause (35-36). Cela n'a pas suffi, car Monaco, une nouvelle fois, n'a rien lâché. Les vainqueurs de la Leaders Cup ne voulaient pas manquer leurs retrouvailles avec leur public.

De fait, Monaco s'est battu, Monaco a accéléré et Monaco a encore...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter