Monaco, pas si nul que ça

Malgré l'égalisation de Fenerbahçe à dix minutes de la fin, l'AS Monaco a maîtrisé son sujet pendant près d'une heure pour son dernier match amical en Suisse. Encourageant

Pour son dernier match de préparation en Suisse, les Monégasques ont montré beaucoup plus de consistance que lors de ses précédentes sorties. Pendant une heure, ils ont maîtrisé leur sujet avant de plonger petit à petit face aux Turcs de Fenerbahçe un brin plus tranchants.

Au final, le match nul (1-1) est assez logique. Après une première période maîtrisée, Lemar ouvre logiquement le score (52').

Une prise de pouvoir qui aurait pu se faire plus tôt si Kongolo, Jemerson puis Saint-Maximin s'étaient montrés moins maladroits.

Toujours fidèle à son 4-4-2, Leonardo Jardim avait décidé d'associer en...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter