Monaco : l'Olympe

Portée par 19 000 fans incandescents, l'AEK Athènes a remporté sa 3e Coupe d'Europe. Malgré une résistance parfois héroïque, l'ASM est tombée sur plus fort

Un clapping à vous filer la chair de poule, une salle incandescente en jaune et noir, 19 000 spectateurs comme habités par leur équipe, des chants magistraux… On nous avait prévenus, on l'a vérifié : un grand match en Grèce propose ce que le basket a de plus fort. C'était l'année de l'AEK Athènes. La veille, dans les rues de la capitale, des dizaines de milliers de fans avaient fêté le titre de champion de Grèce de l'AEK en foot…

Hier soir, il aurait fallu un très grand, voire un immense Monaco, pour mater cette équipe de l'AEK dans sa salle, devant son public, une équipe qui a semblé en mission et a sorti l'attirail du très haut niveau....

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter