Monaco battu

Défaite à la dernière minute sur un but de Fekir (3-2), l'ASM ne s'est pas franchement rassurée à Lyon avant la venue de Besiktas, mardi, en C1

Au basket, on appelle ça un panier au buzzer. Hier, le Stephen Curry du Rhône - Nabil Fekir - a expédié l'ASM dans l'avion du retour avec zéro point en soute à la suite de ce but sur coup-franc dans le temps additionnel. A ce moment du match le score était de deux buts partout avant ce dénouement à l'image du match : dingue.

On a sans doute sous-estimé l'importance de cette rencontre. Obnubilés par la réception de Besiktas, mardi, les suiveurs de l'ASM en ont oublié le choc face à l'OL. Certes, le déplacement au Groupama Stadium est tombé au plus mauvais des moments, à savoir au retour d'une trêve internationale intense et avant le choc face au double champion de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter