Le mandat monégasque

Mythique attaquant de l'ASM, George Weah sera investi président du Liberia aujourd'hui. Une reconversion unique dans l'histoire du sport pour un enfant du ghetto qui a « grandi à Monaco »

Ce lundi 22 janvier, le monde aura les yeux tournés vers le Liberia et sa capitale, Monrovia. Dès 9 h 45, un 25e président pas comme les autres prêtera serment au complexe sportif Samuel-Kanyon-Doe. Enfant du bidonville de Clara Town, « Mister George » va devenir « Mister President ».

George Weah, 51 ans, premier Ballon d'or africain (1995) de l'histoire du foot et légende de l'AS Monaco où il a « grandi », selon ses propres termes, sous les ordres de Jean-Louis Campora et d'Arsène Wenger.

Entre 1988 et 1992, le véloce n° 9 plante 66 buts en 149 matchs. Sur le pré comme à la ville, impossible de passer à côté du phénomène. Ses slaloms balle au pied interpellent autant que ses sorties au volant de sa Chrysler Le Baron couleur framboise.

« On parle toujours de Paris et de Milan. ça m'énerve un peu parce qu'on oublie que son histoire a commencé à Monaco », rappelle son ex-coéquipier, Jean-Luc Ettori.

Une histoire débutée par un transfert d'un million...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter