Gareth Wittstock, le frère de la princesse Charlène, et François Forcioli-Conti, le président de la Société des courses de la Côte d’Azur, ont associé chevaux et associations par tirage au sort. Photo Michael Alesi

Comment le prix hippique "Princesse Charlène" va aider 16 associations

Le 2e "Prix Princesse Charlène de Monaco - Charity Race" va se disputer ce samedi à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. Jeudi au Yacht-club, par tirage au sort, chaque cheval a été associé à une association caritative. On vous explique ici le principe de course hippique atypique.

Le tirage au sort a été réalisé par Gareth Wittstock, le frère de la princesse Charlène, et François Forcioli-Conti, le président de la Société des courses de la Côte d’Azur. Seize boules noires d’un côté, seize blanches de l’autre. Les noms des chevaux dans les premières et des associations dans les secondes.

Et ce samedi, lors de de la course de galop de 1.600m à l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer, chaque cheval va donc courir pour une association. L'épreuve, un Quinté+, est dotée d'une somme de 50.000€ qui sera distribuée aux associations.

Comment? 10.000€ pour l'association dont le cheval gagnera la course, 6.000€ pour la deuxième "équipe", 4.000€ pour la troisième. Les treize autres associations se partageront le reste, soit environ 2.300€.

"Je suis heureuse que l’édition 2018 de ce Charity Race, ainsi que le prix qui porte mon nom, contribuent à venir en aide à la protection de l’enfance, aux personnes en difficulté et au bien-être des animaux", indique la princesse Charlène.