La dernière saison de l'ASM a permis de lever les foules. Reste à capitaliser pour un staff de l'ASM qui refuse de céder à la fatalité du stade qui sonne creux. Cyril Dodergny

ASM-Troyes : 2 500 places offertes aux villes voisines

À l'occasion de la réception de Troyes, ce soir à Louis-II (20 h), le club va sceller un engagement avec dix maires du pourtour de la Principauté. Le but : drainer et fidéliser de nouveaux fans

La saison 2016-2017 exceptionnelle de l'AS Monaco, ponctuée d'un titre de champion de France et d'une demi-finale en Ligue des Champions, a eu des répercussions logiques et immédiates dans les travées de Louis-II. Plu s 20 % de fréquentation la saison dernière et aux alentours des 10 % en ce début de saison. Des chiffres sur lesquels l'ASM entend capitaliser grâce à un nouveau partenariat d'envergure avec les communes de Menton, Roquebrune-Cap-Martin, Cap-d'Ail, Beausoleil, èze, La Turbie, Villefranche-sur-Mer, Beaulieu-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat et Peille.

Avant le coup d'envoi de Monaco-Troyes, ce soir, les maires des 10 communes signeront ainsi un engagement avec le vice-président et directeur général de l'AS Monaco, Vadim Vasilyev. «...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter