Pietro Pellegri, Jordi Mboula, Adrien Bongiovanni, trois profils de joueurs étrangers arrivés jeunes sur le Rocher avec l'ambition d'y percer. Jan-François Ottonello

AS Monaco : Star Academy

Alors que les U19 de Frédéric Barilaro jouaient en Youth League, hier après-midi, Monaco confirme année après année son étiquette de club formateur et porté sur les jeunes

Elu deuxième meilleur centre de formation français l'été dernier, derrière Lyon et devant le PSG, Monaco continue d'entretenir sa réputation de club formateur. Puel, Bellone, Amoros dans les années 80, Thuram, Petit, Henry, Christanval et Trezeguet lors de la décennie suivante, Givet, Ruffier dans les 2000 et puis Germain, Kurzawa, Carrasco, Nkoulou ou Mbappé récemment. Quelles seront les pépites de demain ? Dans un football où tout va très (trop) vite, Monaco poursuit son travail d'orfèvre au sein de son Academy et l'avenir pourrait s'annoncer radieux.

Marché concurrentiel

Une formation qui repose sur deux axes. Tout d'abord, il y a les joueurs locaux, à savoir les jeunes français à fort potentiel, certains jouent...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter