Pas d'e-santé sans énergie propre

L'e-santé oui, mais avec de l'énergie propre.

L'e-santé oui, mais avec de l'énergie propre. C'est en substance le message lancé par Bernard Fautrier. Le vice-président et administrateur-délégué de la Fondation du Prince Albert II de

Monaco, ministre plénipotentiaire chargé de missions...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter