Madeleine Badia, ici dans son restaurant Eat me de la rue de l'Hermitage. Photo Jean-François Ottonello

Le véganisme a le vent en poupe en Principauté

Bien manger, c'est aujourd'hui se nourrir conscient de la relation entre l'aliment d'une part, sa santé et sa beauté d'autre part. À Monaco, les initiatives fleurissent partout et pour tous

"Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture." En octobre dernier, le professeur Henri Joyeux, à l'Auditorium Rainier-III, citait Hippocrate pour insister sur l'importance de l'alimentation sur la santé et le bien-être. Un principe simple, presque évident, que déclinent avec conviction de nombreux professionnels. Et force est de constater que la demande est de plus en plus forte.

Alors, effet de mode ou évolution profonde des habitudes alimentaires ?

Les restaurateurs et autres...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter