Sous l'œil de notre photographe, un vendeur avait remballé les dernières boîtes rouges... bien d'autres avaient déjà été écoulées ou dormaient dans des placards du Grimaldi Forum. Jean-François Ottonello

Ils écoulaient illégalement une crème à base de placenta humain... Des mesures drastiques ont été prises

L'organisateur du Congrès de Médecine esthétique et Anti-âge de Monaco a blacklisté la société qui vendait des extraits de placenta humain et annonce un renforcement de la vigilance et des contrôles.

"Au-delà des actions qui seront menées par les autorités compétentes et que nous soutenons, nous avons décidé de ne plus accepter le Laboratoire JBP sur la manifestation pour les éditions à venir. Cette expérience a le mérite de constituer une alerte qu'il ne faut pas négliger et qui va nous conduire à prendre un certain nombre de mesures pour éviter que de tels agissements puissent se reproduire".

Bafouant toute éthique et méprisant les organisateurs du Congrès mondial de médecine esthétique et anti-âge de Monaco, une société japonaise avait, du 5 au 7 avril dernier, écoulé dans les...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter