Comment la e-santé se développe en Afrique

La princesse Caroline a pris part, hier à l'occasion du salon e-HealthWorld, à des échanges autour de l'usage des nouvelles technologique pour la médecine dans les pays africains

Achevée hier, la quatrième édition du salon e-HealthWorld, s'est interrogée sur la façon dont les nouvelles technologies peuvent aider à prévenir, diagnostiquer et mieux soigner. À ce titre, les organisateurs ont souhaité consacrer une table ronde à la problématique de la e-santé en Afrique.

«La question peut être envisagée sous deux volets. Dans des endroits où il n'y a pas de médecins, il s'agit de savoir apporter une aide aux femmes enceintes par exemple, ce qui peut être possible à distance, avec un smartphone. C'est mieux que rien, de pallier l'absence d'un médecin, en conseillant à distance une sage-femme ou une accoucheuse », commente le docteur Charles Nahmanovici, cofondateur du...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter